Join the Dark Side
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Legende : Epoque I - L'ère des Dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame
Présidente
Présidente
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 25
Localisation : Le Mans

MessageSujet: Legende : Epoque I - L'ère des Dieux   Lun 14 Jan - 22:28

Récit du Kojiki
"Le Kojiki, qui narre les origines mythologiques du Japon, est le texte fondateur du Shintoïsme.
Bien entendu, le début n'a aucun lien avec les évènements réels comme vous pourrez le constater, mais l'histoire et la mythologie finissent par se confondre à un moment du récit"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

IL y a très longtemps ...Ciel et Terre n'étaient qu'un.
Une masse informe, qui n'abrite aucune vie et qui flotte dans l'espace comme le ferait une méduse dans l'océan.
Avec le temps, la partie considérée comme pure se détacha et vint former le ciel,
le reste s'agglutina en contrebas en une masse visqueuse: la Terre.
Cette dernière est encore informe et se déplace doucement dans l'ether.

Aucun astre ne vient encore illuminer le ciel qui reste vide à l'exception de la myriade d'étoiles qui scintillent.
Les premiers Kamis (dieux) firent soudainement leur apparition dans le ciel: on ne sait d'où ils viennent, ils sont apparus spontanément.Il y en a eu d'abord trois: Ameno Minakanushi no Mikoto (l'Auguste kami du centre de l'Univers (créateur de l'étoile du nord)), Takami Musubi no Mikoto (L'Auguste kami créateur de merveilles) et Kami Musubi no Mikoto (Le kami créateur de trésors).Mais leur existence fut brêve et ils disparurent sans laisser de trace.
Puis d'une pousse de bambou naquirent deux nouveaux kamis qui connurent un sort semblable aux trois premiers.

De nouveaux kamis apparurent. Sept couples plus exactement.
Il n'en resta bientôt plus que six, les deux premiers kamis disparurent aussi. Les couples restant décidèrent de s'installer dans la voie lactée. Ils se mirent bientôt au travail afin de façonner leur nouvel environnement. D'un commun accord, le dernier couple fut chargé de la tâche la plus complexe: fixer et donner forme à cette masse visqueuse que l'on nomme la Terre. Ainsi, Izanagi (L'homme) et Izanami (La femme) se dirigèrent vers la Terre munis d'une lance en or (Ameno Nuboko) sertie de pierres précieuses.

Ces deux kamis incarnent la perfection physique: Izanagi le barbu aux longs cheveux est grand et dôté d'une force remarquable. Izanami est la plus belle femme que l'on puisse voir: ses traits sont extrêmement fins, son visage est blanc et sa silouhette est on ne peut plus grâcieuse.
Izanagi plongea sa lance dans la Terre qu'il commença à malaxer avec force.
Mais en retirant sa lance, une grosse goutte forma un îlot à la surface de l'eau. (On dit que c'est l'île d'Onogoro).
Les deux kamis intrigués vont longuement observer leur création: déjà des êtres peuplent l'îlot et ils assistent à leur reproduction. Etant purs, ils étaient ignorants des choses de l'amour. Ils décidèrent alors de se poser sur l'îlot.
Izanami était très heureuse: leur création était magnifique et elle se mit à rire. Izanagi riait aussi.
Cela ne manqua pas d'attirer l'attention des autres kamis restés dans la voie lactée.
Ils vinrent voir ce qui se passait et ils trouvèrent Izanagi et Izanami assis sur un rocher. Comment un simple rocher pouvait donc provoquer une telle joie. Les kamis désapointés repartirent.
Izanami ne voyait plus Izanagi de la même façon: elle fut troublée par sa beauté, sa présence et sa force.
Elle lui demanda alors s'il voulait l'épouser. Sans hésiter, il accepta.

Tout aurait pu aller pour le mieux, mais leur premier enfant fut une sorte d'horrible ver. Ils se débarassèrent de cette abomination en la mettant sur une embarcation faîte de roseaux. Leur deuxième enfant fut aussi monstrueux.
Ils décidèrent d'aller interroger les autres kamis. Pour cela, ils devaient retourner dans le royaume implanté dans la voie lactée (Takamanohara).Le couple le plus ancien leur expliqua que leur mariage était la source de leurs malheurs: en effet, seul Izanagi (le mâle) pouvait demander la déesse en mariage.
Ils restèrent alors dans la demeure des Dieux. Mais ils semblaient très malheureux et ne se parlaient plus .

Le temps passa et Izanami se souvint de la merveilleuse époque de leurs premiers ébats. Elle se mit à courir pour redescendre sur leur îlot. Izanagi la vit et la trouva si belle et rayonnante qu'il ne tarda pas à la suivre.
Le petit bout de terre était à présent vêtu d'un luxuriant manteau de verdure. Izanagi était bouleversé et porté par cette liesse retrouvée, il demanda Izanami en mariage. Elle lui fit un grand sourire et ils se remarièrent.
La malédiction était levée. Leurs nouveaux enfants furent d'abord des îles: la première fut celle d'Awaji, puis ce fut Shikoku, Oki, Kyûshû, Tsushima, Honshû et Hokkaido. Six nouvelles îles naquirent ensuite, suivies par plus de 3000 petite îles.Ainsi est né le Japon, appelé alors Wakoku .

________
Chapitre 2 - La multiplication des kamis sur la Terre...
Les deux jeunes mariés n'en restèrent pas là. Ils enfantèrent tous les kamis que l'on peut trouver sur Terre: Kamis des arbres, des montagnes, des rochers, des plantes et des fleurs, des mers, des lacs et des rivières.

Leur premier rejeton fut Owatatsumi le seigneur des océans. Puis Izanami mit au monde Kamihaya Akitsu Hiko qui contrôle les terres et Haya Akitsu Hime qui contrôle la surface des mers. Une multitude de kamis apparurent.

Izanami mit alors au monde le kami du feu" Kagutsuchi no kami".
Mais l'accouchement se passe mal et Izanami meurt atrocement brûlée par sa progéniture. Juste avant de rendre l'âme, de sa bouche surgirent Kanayama biko et Kanayama hime (dieu et déesse du métal) ainsi que Haniyasu hiko et Haniyasu hime (dieu et déesse de la terre).
Le Royaume des ombres devint sa nouvelle demeure. A cause de cela, la mort et ses conséquences (la décomposition et le deuil) firent leur apparition.

Son époux, fou de rage, décapita le kami du feu (Kagutsuchi)avec Totsuka no Tsurugi (son épée): le sang qui s'échappa de la blessure béante donna naissance à autant de nouveaux kamis que de goutelettes tombant au sol.

Izanagi avait perdu toute joie de vivre. Sa femme morte, la vie n'avait plus aucune saveur.
Il se mit en tête d'aller la retrouver. Après tout, n'était-il pas un dieu?
Il demanda à tous les êtres, hommes et animaux, qu'il croisait sur son chemin de lui indiquer un moyen de retrouver Izanami. Un serpent lui indiqua l'entrée des Enfers (Yomi) dans la province d'Izumo.
Au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans les entrailles de la terre, la lumière disparaissait. Il entendait des cris et des gémissements qui auraient effrayé n'importe quel homme: mais il était déterminé à retrouver sa femme et rien ne pouvait l'en empêcher.Il marcha longtemps dans l'obscurité la plus totale. Et c'est au moment où le désespoir commençait à l'envahir qu'il entendit la voix d'Izanami.Il ne peut pas la voir, mais il entend distinctement sa voix.
Elle est très heureuse de voir qu'il a fait tout ce chemin pour venir la rejoindre.
- Je suis venu pour te reprendre avec moi !!cria Izanagi.
Mais elle avait déjà mangé la nourriture que l'on sert à ceux qui vivent au Royaume des Ombres, elle ne pouvait désormais plus revenir à la surface.
- Je vais quand même aller supplier les Dieux de ce royaume pour avoir le droit de revenir avec toi! dit-elle.
Attends moi ici, le temps qu'il faudra, et surtout promets moi que tu n'essaieras pas de venir me rejoindre et que tu ne bougeras pas!.

Izanagi lui fit cette promesse. Et il attendit... longtemps, très longtemps.
Et son impatience finit par lui faire oublier sa promesse. Il s'avanca alors à nouveau dans les ténèbres.
Il lui semblait entendre la voix de son épouse le supplier de ne pas aller plus loin.Mais il fut pris d'une irrésistible envie de la revoir, ne serait-ce qu'un court instant.Il s'approcha d'Izanagi, elle lui disait de s'en aller. Alors il prit une dent de son peigne, pour en faire une une torche.
Et il vit la plus atroce des scènes: Izanami était toujours aussi belle, mais en la voyant, il la condamna!
Son corps se mit à pourrir et se décomposa sous les yeux horrifiés d'Izanagi.Rapidement ses chairs étaient pourries et dévorées par les vers.Izanagi se mit à fuir les enfers.
Des démons étaient à ses trousses, Izanami avait rejoint les rangs des êtres abjects qui le poursuivaient: elle hurlait "Tu n'es qu'un traître! Tu n'as pas tenu ta promesse!."
Même les gardiens des enfers étaient derrière lui.
Izanagi dû se résoudre à refermer l'entrée des enfers à l'aide d'un immense rocher.

________
Chapitre 3 - La Naissance de Susanô-ô et d'Amaterasu...
Le Dieu Mâle qui erra jusqu'à l'île de Kyûshû. Arrivé au bord de la Rivière aux Orangers, il fut frappé par la limpidité de l'eau: cette pureté pourrait le laver, lui permettre d'oublier tout ce qui vient de se passer.
Il retira ses vêtements et vint se baigner dans la rivière.
Il effectua exactement quatorze ablutions.

Vingt-six nouveaux kamis naquirent de cette baignade: des kamis sortirent de là où se trouvaient les vêtements d'Izanagi, et de chaque partie de son corps qu'il nettoya. En aspergeant son oeil droit il fit naître Tsukiyomi,le kami de la Lune . De son nez jaillit Susanô-ô, le kami impétueux de la tempête.Enfin, de son oeil gauche apparut Amaterasu Omikami, la déesse du Soleil. Désormais, il y aurait le jour et la nuit.
Amaterasu
(Le paradis resplendissant) émerveilla Izanagi qui lui demanda d'aller briller au milieu du ciel.

Susanô-ô était enclin à la violence, sans cesse agressif et cherchant à pourfendre ce qui l'entoure.
Son passage au dessus des mers, son royaume, provoquait de terribles tempêtes. Il était imprévisible, pouvant rester longtemps dans une quasi-léthargie et soudain s'éveiller, transformant une simple brise en un redoutable typhon.
Provoquer des inondations, détruire les digues, les rizières, faire sombrer les navires: tout cela n'était pour lui que d'excellentes blagues qu'il jouait aux habitants de la Terre.

_________________
When you start to think you're crazy is that this is already the case !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://nihon-pawa.fra.co
 
Legende : Epoque I - L'ère des Dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’ Hypermyth Saint Seiya
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» Traduction d'une legende latine sur un jeton de la Dombes
» Pokemon Legende
» Epoque Auto à Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nihon☆Pawa :: Japan :: Histoire & Légendes-
Sauter vers: